Le « rebozo » peut être un merveilleux outil pendant la grossesse et le travail de l'accouchement.

Il peut être utilisé pour aider à soutenir le ventre de la mère, pour soulager les tensions dans le bas du dos, pour que la femme se détende entre les contractions, pour l'aider à pousser, pour favoriser l’ouverture du bassin. Dès la naissance, il sert également à maintenir le bébé bien au chaud.

Le rebozo est comme un prolongement des bras permettant de soutenir la femme,  de l'aider à trouver la détente entre les contractions ou de l'aider à pousser si elle se sent très fatiguée et a besoin d'aide.

Utilisé par une sage-femme, le "rebozo" sert aussi à repositionner le bébé en siège ou présentation postérieure.

img_3380_337x450

site source

Bercer la femme enceinte

Le "rebozo" est placé sous les fesses et le bassin de la future maman. La personne qui va effectuer les bercements se place au-dessus d'elle, un pan du "rebozo" dans chaque main. Quand le "rebozo" est bien positionné et que les bercements sont bien effectués, tout le corps de la femme tangue d'un côté sur l'autre. Les bercements doivent être bien entendu très doux.

Ces bercements procurent un grand plaisir à la femme enceinte et le bébé lui aussi en bénéficie. C'est  aussi une occasion pour le futur papa d'accompagner la grossesse.

Soutenir le ventre pendant la grossesse

DROIT

Pour compenser les effets de la cambrure, pour prévenir ou soulager les tensions au niveau des vertèbres lombaires (bas du dos).

FACE

Enveloppez les ventre de la largeur du "rebozo" et faites un nœud sur le côté en évaluant le serrage dans un premier temps (ni trop lâche ni trop serré, pour maintenir sans gêner) puis faites un second nœud. Le tissage du "rebozo" est parfaitement adapté à cet usage et vous aide à basculer le bassin pour une meilleure statique de la colonne.

Ainsi, lorsque le bassin est basculé, la cambrure du dos s'atténue, la respiration s'améliore et la fatigue est réduite.

GAUCHEJPG

Il n'est pas recommandé d'utiliser le "rebozo" à longueur de journée pour soutenir le ventre mais seulement pendant une courte période de la journée autrement on ne résout pas le problème qui est dû à une faiblesse des muscles du dos . Le "rebozo" soulage le mal de dos mais il est important de travailler les muscles du dos en profondeur, grâce, par exemple, à certains mouvements de yoga adaptés à la physiologie de la grossesse.

Technique d'aide à la détente entre les contractions

La femme est agenouillée sur un coussin, genoux écartés, et repose sa tête et ses bras sur un coussin posé sur les genoux de son compagnon par exemple. Le "rebozo" est positionné sous les fesses et le bas du dos de la femme. Il s'agit de tenir chaque extrémités en tirant doucement alternativement à droite et à gauche pour créer un balancement qui va détendre le bassin et l'aider à s'ouvrir.

321_IMG_2780

Technique d'aide à la poussée

La personne qui va aider place le "rebozo" autour de son dos. La femme est en face et attrape les extrémités solidement avec chaque main. Quand elle sent la contraction, elle se recroqueville sur elle-même, menton sur sa poitrine, genoux vers l'extérieur et tire sur les extrémités du "rebozo". Cette technique permet de créer la pression nécessaire pour pousser, et de diminuer ce temps de poussée.

200_IMG_2783

L'utilisation du "rebozo" procure au corps de la femme

plusieurs bénéfices qui vont permettre un travail

et une naissance dans les meilleures conditions.